mercredi 20 avril 2011

Les coups de blues capillaires

Hey hey amies hairloveuz !

Au cours de votre aventure capillaire, vous est-il déjà arrivé...
  • d'avoir l'impression de ne pas (plus) progresser ?
  • de penser que vous n'atteindrez pas votre but ?
  • d'avoir la sensation que quoique vous fassiez, l'état de vos cheveux ne s'améliore pas ?
  • de ressentir que ça vous demande beaucoup de boulot pour peu de résultats ?
  • d'en avoir marre, marre, marre que vos cheveux ne fassent pas ce que vous voulez ?
  • d'avoir envie de baisser les bras, de laisser tomber ?



Le diagnostic :
Vous avez tous les symptômes du blues capillaire ! Ça nous arrive (presque) à toutes à un moment ou un autre ! Ces moments de découragements sont compréhensibles, c'est lié au fait que c'est loooooooong d'attendre qu'ils poussent nos satanés cheveux !!!!! ^^ Et puis, vous avez remarqué ? On ne parle pas la même langue eux et nous... Donc on ne se comprend pas toujours... Mais, pas de drame ! On peut surmonter tout ça !!!
Ok, le diagnostic est posé et on sait désormais que c'est pas grave et que ça va passer... Mais en attendant on fait quoi ??? Et surtout comment soigner ça au plus vite pour éviter de transformer une AC sympa en chemin de croix ???

Le traitement :
  • Surtout ne pas arrêter complètement les soins !!! Mon conseil : se mettre en "pilotage automatique". C'est à dire ne pas se prendre la tête (pas la peine d'innover ni de faire des choses compliquées) et faire simplement ce dont on a l'habitude sans excès pour éviter le ras-le-bol, sans pour autant laisser ses précieux à l'abandon. On ne veut pas aggraver la situation en transformant un simple coup de mou en drame capillaire ! Donc on fait le minimum syndical point !
  • Faire des photos régulièrement et "remonter le temps" en regardant les anciennes photos pour prendre conscience du chemin parcouru !!! Car oui ! on en a fait du chemin ! Si, si ! Les photos ne mentent pas ! Et il n'y a que comme ça qu'on voit la différence ! Nos cheveux sont tous les jours sur notre tête (CQFD !) donc on ne les voit pas évoluer. Fouiller dans les photos souvenirs permet de se dire "ah oui, ils étaient comme ça avant !!!!" et de se rendre compte que nos efforts ne sont pas vains.
  • Discuter avec les "copines de cheveux" ! Elles ont toujours les mots justes pour nous rebooster, elles nous aident à ouvrir les yeux sur les progrès qu'on ne voit pas soi même. Et en cas de problème, elles ont de bons conseils pour nous sortir des naufrages capillaires. Même si une AC est un parcours très personnel, c'est dans des moments comme ceux la que l'entraide entre hairloveuz prend toute son importance. Il ne faut surtout pas rester dans son coin avec son blues !
  • Dédramatiser !!! Ce sont des cheveux ! On ne joue pas notre vie ! Ok, c'est une passion, et si on ne s'investit pas un peu on arrive à rien, mais en faire des caisses, ça ne marche pas non plus ! Il faut que ça soit avant tout un plaisir !!! pas une source de stress.

Bref, le chemin est long, difficile, et parfois c'est décourageant... Car une AC, c'est pas tous les jours le paradis ! Mais la clé du succès, c'est de ne surtout pas abandonner, quoiqu'il arrive ! Car c'est sur le long terme qu'on voit les effets d'une routine.

On y arrivera ! yes we can !

Bizzzzzzzzzz

6 commentaires:

  1. uuuuup pour ton post, coupine, Tiline !

    C'est la règle de base de toute hairloveuse : en cas de coup de blues, faut venir parler aux copines ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Yesssss !!! les copines de cheveux sont la pour ça !!! ;o)
    je connais bien ça !

    RépondreSupprimer
  3. Slut miss je me connais de ton post c'est incroyable! *_^!
    Bisous tatal

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui ? bon alors il faut appliquer le traitement et tu m'en donneras des nouvelles !
    ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Oh la faute c'est me reconnais pfff! Ok pas de souci
    Tatal

    RépondreSupprimer
  6. on avait compris bichoune ! ;o)

    RépondreSupprimer